Amina Benaouadi

Nom du projet :

Les Abeilles de Sandiara

Description du projet :

Nous sommes quatre étudiants en santé, membres de l’association ACTES (Association de Coopération avec les Territoires africains pour l’Éducation à la Santé). Le choix du Sénégal fut simple : certains d’entre nous avaient eu la chance de côtoyer sur les bancs du lycée le porteur d’un fabuleux projet, qui est devenu le nôtre : monsieur Dia, professeur de mathématiques. Il a créé son association « Livres » en 2015, et depuis, des équipes partent chaque année afin de poursuivre son projet. Nous partirons donc du 21 juillet au 18 août 2018.

L’association « Livres » travaille activement à la construction d’une école non loin de Dakar, qui se situera dans une zone de choix, Diamniadia, un futur pôle urbain. Notre premier contact, monsieur Dia, nous accompagnera durant la première quinzaine de notre périple.

En effet, force est de constater que nombre de jeunes adultes ne trouvent pas de travail, en dépit d’une qualification scolaire satisfaisante. Nous voulons donc créer une école où les élèves pourront acquérir le savoir académique nécessaire à la poursuite des études dans le supérieur tout en apprenant des métiers manuels. Cet apprentissage leur permettra dès lors de pouvoir subvenir à leurs besoins en leur laissant l’opportunité de rentrer dans la vie active.

Par ailleurs, l’école sera rattachée à un champ agricole de 2 hectares (déjà acquis par l’association « Livres ») et à un élevage animalier, permettant ainsi de favoriser le développement de compétences manuelles. De plus à l’aide de panneaux et d’une pompe solaires que nous prévoyons d’installer et grâce aux puits déjà construits, le champ sera autosuffisant en eau et en énergie.

Nous souhaitons également planter 800 arbres fruitiers afin de pouvoir commencer la culture au sein de ce champ. Nous désirons également installer les fondements d’un poulailler et aménager le bâtiment de l’agriculteur.

De plus, nous envisageons de distribuer des manuels scolaires auprès d’écoles d’autres villages (mathématique et français dans un premier temps) et en profiter pour faire de la prévention auprès des enfants en leur apprenant les gestes de premiers secours. En effet, au regard de notre formation médicale et paramédicale, nous sommes conscients de l’importance de la transmission des quelques connaissances dont nous disposons.

Nous prendrons ensuite la route vers la commune de Richard-Toll, où nous accueillera monsieur Arabel Ngadio, notre deuxième contact sur place. Il a monté une association regroupant tous les quartiers de Richard-Toll : Feedesukabé Halaybé.

Monsieur Ngadio mène des projets divers en partenariat avec le HCR (Haut-Commissariat aux Réfugiés). Nos actions seront donc variées, nous suivrons les dynamiques de l’association :

  • intervention au sein de dispensaires,
  • apport de matériel médical,
  • soutien scolaire,
  • apport de vêtements et de livres aux enfants,
  • campagnes de sensibilisation auprès de la population,
  • opérations d’assainissement des hôpitaux…

Objectifs du projet :

Nos objectifs sont :

  • promouvoir la santé et l’éducation pour les enfants ;
  • rendre l’école le plus autonome en énergie solaire et alimentation via un champ, un poulailler, et arbres fruitiers à proximité de l’école ;
  • assurer un accès permanent à l’eau potable par l’intermédiaire d’un puit que nous projetons de creuser.

Lien du projet :