Elisa Cantaloube

Nom du projet :

Fenêtre sur Cours

Description du projet :

Le projet Fenêtre sur Cours est un projet qui fait partie intégrante d’Unis-Terre, une association étudiante de développement durable de l’école de commerce Kedge Business School. Fenêtre sur Cours est un projet qui vient en aide à des personnes ayant des relations indirectes avec le milieu carcéral. Nos différentes missions ont des objectifs variés et peuvent être classées selon 3 axes :
Le soutien et l’écoute auprès des familles de détenus. Présence dans 2 établissements, à l’accueil des familles de la prison des Baumettes, grâce à notre partenariat avec l’Association des parents de détenus, et à l’accueil des familles de l’Établissement pénitentiaire pour mineurs de Marseille en partenariat avec l’équipe Saint-Vincent. Par ailleurs, dans cet axe, nous allons essayer de développer, cette année, le soutien et l’écoute auprès des détenus, en essayant d’organiser des ateliers au sein même des Baumettes ou de l’Établissement pénitentiaire pour mineurs, ou encore la prison de Luynes.

Nous faisions aussi de l’aide à la réinsertion avec le Secours Catholique, l’année précédente, mais nous avons décidé de ne pas reconduire ce partenariat car en tant que bénévoles, il nous était impossible de suivre correctement le dossier d’un ancien détenu.

Ainsi, le dernier axe serait la sensibilisation au milieu carcéral : principalement au sein de notre école (avec la semaine banalisée de la Diversité par exemple qui est un événement phare ayant lieu chaque année au mois de mars).

Objectifs du projet :

Le projet Fenêtre sur Cours s’est fixé, cette année, différents objectifs généraux qui vont contribuer au développement du projet et à sa pérennité.

Continuer à mettre l’écoute et l’aide auprès des familles de détenus et des ex-détenus au centre du projet. Et pourquoi pas développer l’écoute directe avec les détenus.

Développer notre capacité à réinsérer : tout d’abord, en trouvant une association à Marseille qui concentre sa mission sur la réinsertion d’anciens détenus. Puis, ensuite, d’apporter nos connaissances et capacités et les mettre au service d’anciens détenus à la recherche de travail, en les aidant à faire des CV et lettres de motivation adaptés. Et dans ce souci de réinsertion, créer des partenariats efficaces avec des structures embauchant d’anciens détenus.

Développer notre capacité à sensibiliser, au sein de l’école via une conférence, et lors de la Semaine de la Diversité, et à l’extérieur, dans des collèges et lycées de la ville.

Intervenir directement en prison, soit en faisant un partenariat avec le GENEPI (Groupement Étudiant National d’Enseignement aux Personnes Incarcérées) afin d’aider les détenus au travers d’ateliers et de cours, soit en organisant des rencontres avec des détenus.

Organiser davantage d’évènements pour les détenus : développer notre implication au sein de la prison des Baumettes, de l’Établissement pénitentiaire pour mineurs et d’autres prisons (comme celle d’Aix-en-Provence, Luynes), en nous rapprochant de l’administration pénitentiaire afin d’organiser soit des ateliers, soit des évènements ponctuels (musicaux entre autres).