Olivier Pourchau

,

Nom du projet :

UTILE ICI

Description du projet :

En Chine, on peut payer une partie de son ticket de métro en recyclant des déchets… En Colombie, recycler les bouteilles en PET permet d’obtenir des bons de transports… Avec le Solar Coin ou le Compte CO2, les économies d’énergie permettent de consommer différemment.

Partout, des initiatives se multiplient pour inciter les citoyens à trier les déchets. « UTILE ICI » développe l’approche différenciante suivante :

  • miser sur l’apport volontaire pour réduire les coûts,
  • contrôler l’apport via un accès « sécurisé : carte de déchetterie, carte de fidélité, etc.
  • donner du sens au geste de tri,
  • et intégrer ce geste écologique à d’autres gestes écologiques ou de consommation locale.

En lien avec Euratechnologies et Yncréa, Viarep vient de finaliser l’élaboration de « UTILE ICI »… Il s’agit d’un programme de fidélité personnel, incitatif et local.

Le programme est co-construit avec le client (collectivité, bailleur, etc.) pour les usagers du territoire qui sont aussi des contribuables et des consommateurs (déchets, transport, culture, sport, etc.). Les recettes, économies et soutiens des éco-organismes vont à la collectivité.

Il donne du sens au geste de tri en impliquant localement… via un cumul de points ou réductions et de redonner au trieur du pouvoir d’achat sur des services et des biens de consommation locaux.

Objectifs du projet :

Imaginé par Viarep et Boréal Ecocir, c’est un programme qui incite au tri et à l’apport volontaire. En déposant leurs emballages (ou autres déchets) dans les points de collecte mis à disposition, les citoyens cumulent des points échangeables en bons d’achat locaux et participent activement au recyclage de leurs déchets.

En Europe, les dispositifs de collecte des déchets hors foyer se multiplient… Des dispositifs multiflux commencent aussi à voir le jour. En France, ce type de dispositif existe peu…

En période de crise, le pouvoir d’achat des Français baisse… Ils doivent faire des choix : ils peuvent sacrifier le bien de consommation mais pas les services (smartphone, culture, sport…) ; ils souhaitent aussi donner du sens à leur mode(s) de consommation(s).

82% de foyers français disposent actuellement d’un accès à internet. Nous proposons un outil incitatif à destination des collectivités en charge de la collecte et du traitement des déchets, de tous les habitants, citoyens, contribuables, et/ou locataires de bailleurs sociaux.

Locataire d’un bailleur, je choisis une baisse de charge, une réduction sur le transport, un abonnement sportif, un produit culturel, un produit bio, un service ou un bon d’achat dans un commerce local…

Collectivité locale, je soutiens et relance le commerce de proximité via un partenariat avec l’Union du Commerce qui finance le programme de fidélité…