Valentine Aguiar

Nom du projet :

Take my Andes

Description du projet :

Take my Andes est une association humanitaire d’élèves de l’École Centrale de Nantes. Elle vise à aider les habitants de villages défavorisés de la région d’Apurimac, au sud du Pérou, en leur facilitant l’accès à l’éducation et en les aidant à diversifier leur alimentation. En effet, cette région souffre d’un manque d’infrastructures pour accueillir les enfants ainsi que d’un climat rude, empêchant la culture de nombreux fruits et légumes, générant d’importantes carences alimentaires.

Les fonds que notre association récoltera financeront la construction de serres, de cuisines aménagées et d’écoles, qui seront, comme chaque année depuis trois ans, réalisés sur place, cet été, par des membres de l’association. Take my Andes travaille en collaboration avec Munay, une association nantaise implantée au Pérou qui nous propose des projets en adéquation avec les besoins réels locaux. Si notre récolte de fond a déjà commencé, notamment par le biais de ventes de gâteaux, d’emballages cadeaux, de l’organisation d’un concert de Gospel, de la participation au marathon de Nantes ou encore de l’utilisation du moteur de recherche alternatif Lilo, l’envergure de ce projet nous pousse à solliciter votre aide pour nous aider à financer une partie de l’achat de matériaux. Forte du succès des dernières éditions, Take my Andes souhaite continuer sur la voie de la solidarité et serait honoré par votre participation à notre projet !

Objectifs du projet :

L’objectif de notre association est le financement et la réalisation de projets pour améliorer le cadre de vie des villages défavorisés dans la région d’Apurimac. L’association Munay nous communique les besoins réels des locaux pour nous permettre de mener des projets qui y répondent. Nos interventions s’intéressent aux problématiques de l’alimentation et de l’éducation.

Comme expliqué dans notre présentation, le climat rude à plus de 3000 mètres d’altitude empêche les habitants de diversifier leurs cultures agricoles et donc leur alimentation, créant ainsi des carences, particulièrement chez les jeunes enfants qui souffrent souvent d’anémie. C’est pourquoi l’association construit chaque année dans des villages des serres, projet que nous souhaiterions reconduire cette année.

En plus de permettre la culture de nombreux fruits et légumes, la serre a une visée éducative, car ce sont les enfants des villages qui s’en occupent, encadrés par leur enseignant. Un projet comme celui-là a une réelle importance dans la région d’Apurimac où l’alimentation est souvent à l’origine de carences en fer (causée par un manque de vitamines), qui engendrent une déficience de protection face aux maladies.

Par ailleurs, les villages isolés de la cordillère ne disposent que trop rarement de locaux pour l’éducation des enfants. Notre association tente de remédier à cela en construisant depuis plusieurs années des salles de classe, projet que nous aimerions aussi poursuivre cette année. Il est en effet important de développer ce genre d’infrastructure, les enfants sur place devant souvent faire plusieurs kilomètres pour aller à l’école. Nous travaillons également actuellement sur un projet de cantine scolaire.

Tous ces projets seront construits par des membres de Take my Andes qui partiront plusieurs semaines dans les villages, cet été. Ce projet d’envergure étant entièrement financé par l’association, nous sollicitons aujourd’hui votre aide pour réussir à rassembler les fonds nécessaires à sa réalisation.

Lien du projet :