Yvon Prigent

Nom du projet :

SILLONA SPORTS

Description du projet :

Création d’un équipementier sportif aux ambitions écologiques.

  • Produits : du sport et du sportswear; vêtements (maillots, shorts, survêtements, vestes techniques, tee-shirts, sweat-shirts…), chaussants (tennis, basket, rando, running…).
  • Matières : issues du développement durable comme par exemple le r-PET (fils réalisés à partir de bouteilles en plastique recyclé) ou issues des fibres du bois de hêtre ou encore en coton biologique.
  • Sports concernés : sports de ballon (foot, basket, hand), sports de bien-être (fitness, danse…), sports pédestres (randonnée, runing), sports de raquette (tennis, badminton…).
  • Commercialisation : vente directe aux particuliers, adhérents des clubs, des salles commerciales de sport, des C.E. et vente directe aux clubs de sport.
  • Réseau commercial : constitué de Vendeurs en Direct, Indépendants, façon Tupperware. Au plus près du client afin de pouvoir échanger sur les valeurs de SILLONA et sur les qualités des produits. Plus de 1000 vendeurs sur la France, répartis sur quatre années (1 vendeur pour une zone de chalandise de 40 à 50 000 habitants) avec objectif de les intégrer, à terme, dans l’entreprise. Réseau appuyé par l’e-commerce.
  • Emploi : création de 1000 à 1300 postes sur 4 ans (dont 80 cadres commerciaux de plus ou moins de 50 ans, en recherche d’emploi, 8 à 10 cadres spécialisés, + de 1000 vendeurs en direct indépendants et quelques postes de production en réinsertion).
  • Motivation : il n’y a aucun équipementier des sports populaires qui s’affiche volontariste vis à vis des valeurs de l’écologie.
  • Ambition : éduquer les jeunes sportifs* à l’écologie et au développement durable via l’économie circulaire; pour cela SILLONA souhaite mettre en place « le Challenge ECO-SPORT » avec l’aide de sponsors (A destination des jeunes, le sport est une activité éducative plaisir, cela permet en parallèle, d’y introduire d’autres types d’éducation).
  • Challenge ECO-SPORT : forme de concours mettant en compétition les clubs, pour la collecte de « bouteilles en plastique transparent » destinées au recyclage. Des lots en équipements à gagner pour les clubs, des bons de réduction pour les jeunes sportifs qui participent.
  • Innovations : il n’y a pas d’équipementier dans la vente directe en réunions ; un apport de l’humain dans le e-commerce (via les conseiller-prescripteur-vendeurs) ; une entreprise créée dans l’esprit d’une scop (ou autre) avec au moins chaque cadre comme salarié-associé.

* pour éduquer les jeunes, de façon générale, il faut les impliquer dans un projet actif dont ils peuvent en tirer un bénéfice. Éduquer les jeunes sportifs est plus aisé parce qu’ils sont dans l’environnement ludique qu’est le sport ; un environnement qui n’a rien de comparable avec le scolaire. La démarche de SILLONA allant dans ce sens, elle est considérée comme pertinente par Jean-François Bourg, économiste spécialisé dans le sport.

Objectifs du projet :

  • ESS : créer de l’emploi pour des cadres commerciaux, en recherche d’emploi, majoritairement âgés de plus de 50 ans (au nombre de 80); créer des emplois de commerciaux (au nombre de + de 1 000)
  • Économie circulaire : récupération de bouteilles en PET pour recyclage,
  • Développement durable : produits réalisés à partir de coton bio, de PET recyclé, de fibres de bois (du hêtre), d’évéa.
  • Éducation des jeunes sportifs au développement durable.
  • Création d’une SCOP !

Liens du projet :

[/su_row]